skip to Main Content

TROUVER OU RETROUVER LA MOTIVATION 

Qui n’a jamais vécu ce moment où on se dit : « je n’ai pas la motivation » ou « il faut que je trouve la motivation ». Et parfois pour quelques choses qui nous plait pourtant mais sans pour autant trouver cette « foutue motivation ». C’est frustrant d’être dans cette sensation un peu poussive où on procrastine à repousser d’heure en heure et de jour en jour. On arrive même parfois à s’en vouloir! Vous comme moi, aimons plutôt faire les choses avec entrain sans être obliger de se forcer.

Alors je vais vous partager une info : Sans le faire exprès, nous mettons en place une sorte de mécanisme mentale. Cette sorte de stratégie mentale nous pousse à procrastiner. En prenant un peu de recule, ce que l’on peut apprendre avec cela c’est que, qui dit stratégie dit que c’est modifiable. Alors je vous propose de découvrir ensemble comment vous pouvez faire pour faire évoluer ce mécanisme en vous partageant une technique proposée par la P.N.L.* et accessible à tous.

Alors bien sûr, cette technique ne va pas régler un problème de motivation structurelle suite à une dépression ou un burn out même si cela peut aider. Il va plutôt servir à se motiver pour réaliser une tâche que l’on a tendance à repousser malgré que nous ayons besoin de la faire.

Retrouver La Motivation - Romain Malatier

*P.N.L. : Programmation Neuro Linguistique 

COMPREHENSION POUR MIEUX INTEGRER LA SUITE

Pour mieux comprendre la suite il est important d’avoir une brève explication de nos sens et d’avoir une forme de clé de lecture de ceux-ci. Nous comprenons, percevons et vivons le monde avec nos sens et ce que nous avons appris avec ces mêmes sens. Notre cerveau est une machine à anticiper et nous reproduisons dans notre tête et de manière imaginaire, certains mécanismes de pensées même si malheureusement ils nous desservent.

Nous allons travailler avec trois de nos sens que l’on va diviser en deux sous parties pour les deux premiers :

La vue et plus particulièrement l’imagination avec :

  • Ve – pour Visuel externe : Je m’imagine en me voyant à l’extérieur de moi. J’imagine le monde avec moi comme un personnage à l’extérieur de moi.
  • Vi – pour Visuel interne : J’imagine le monde de manière imaginaire comme si je le voyais depuis mes propres yeux.

L’ouïe avec :

  • Ae – pour Auditif externe : Ce que j’entends provenant de l’extérieur de moi.
  • Ai – pour Auditif interne : Ce que j’entends à l’intérieur de moi lorsque je me remémore.

La kinesthésie qui est le sens du toucher et des sensations :

  • Ki – pour Kinesthésique interne : Ce que je ressens.

Et nous allons rajouter un dernier processus qui est :

  • Di – pour Dialogue interne : Ce que je me dis (ma petite voix intérieur)

Au milieu de tout ça, il est aussi interessant de comprendre que nous imaginons très souvent, bien plus qu’on ne pense car notre cerveau est une machine à imaginer. Nous voyageons donc dans notre passé et notre futur imaginaire très souvent dans la journée. C’est souvent dans ces moments là qu’on se dit un peu comme ailleurs.

COMMENT FAISONS NOUS POUR NE PAS ÊTRE MOTIVÉS

Manque De Motivation - PNL Et Hypnose

Nous avons donc un mécanisme mental inconscient pour réussir à ne pas être motivé. Pour mieux comprendre le principe des mécanismes mentaux voici comment nous faisons pour procrastiner.

Comme exprimé plus haut notre cerveau est une machine à imaginer et d’ailleurs c’est plus souvent une machine à anticiper le futur qu’une machine à regarder le passé. Cela dépend des moments et de chacun bien sûr. Le mécanisme ne sera pas exactement le même pour tout le monde mais le mécanisme qui va vous être présenté est très courant.

Très souvent, par anticipation, nous allons nous imaginer en train de faire l’action dans l’effort à partir de nos propres yeux donc en (Vi). L’imagination ayant un pouvoir assez extraordinaire sur nos sensations, nous allons donc déjà ressentir un peu de sensations liées à ce futur effort (Ki). D’ailleurs on le dit parfois à voix haute ou intérieurement « Je suis déjà fatigué avant de commencer » avec même parfois l’intonation d’une personne fatiguée (Di). Parfois certains vont exprimés une onomatopée du type « PPpppfffff!! » (Di) associée à une posture du corps d’une personne déjà fatiguée (Ki).

Tout cela additionné, un peu comme des suggestions hypnotiques, va renforcer une sensation de ne pas avoir envie de faire des efforts (Ke). Et l’être humain allant plus facilement vers les choses agréables il va se trouver des excuses, comme des choses à faire plus agréables, pour ne pas faire.

Pour résumer le mécanisme pour procrastiner : Schéma

STRATEGIE POUR RESSENTIR LA MOTIVATION

Voyons maintenant comment font les personnes pour accéder plus facilement à la sensation d’être motivé. Cette technique a été modélisé par la P.N.L.*.

Pour mieux l’appréhender, testez dès maintenant cette technique :

  1. Repensez à un moment où vous avez réalisez un objectif qui a satisfait des critères hautement valorisés.
  2. Lorsque vous l’avez, yeux ouverts ou fermés, revoyez cette version juste après avoir réalisé cette objectif (Ve).
  3. Regardez le comportement de cet autre vous, remarquez ce qu’elle doit ressentir et écoutez ce qu’elle se dit (Ve, Ke, Ae).
  4. Dans votre imagination, prenez sa place et ressentez ce qu’elle ressent en vous concentrant sur votre corps (Ki).
  5. Ressortez du corps imaginaire de cette autre version de vous pour la regarder de l’extérieur à nouveau (Ve).
  6. Et remarquez d’autres choses qu’elle pourrait se dire, voir ou ressentir, prenez le temps (Ae, Ke).
  7. Puis à nouveau prenez sa place et prenez le temps de vraiment vous concentrez sur cette sensation qui s’amplifie (Ki).
  8. Répétez-vous dans votre tête ou à voix haute ce qu’elle se dit (Di).
  9. Et maintenant avec cette sensation dans le corps voyez-vous en train de réaliser cette objectif pour lequel vous procrastiniez (Ki + Ve).
  10. Pour terminez, remarquez comment à évolué l’envie de réaliser cette tâche.
Stratégie De Motivation - Romain Malatier

UNE IMPRESSION QUE CELA NE VOUS AIDE PAS ?

Je ne sais pas si vous ferez partie de ces personnes qui aurons testé cette technique où ces personnes qui voudrons la tester. Et peut-être que tout ne sera pas encore parfait dès la première fois alors il est important de comprendre cela :

  • Tout ce que vous savez faire mécaniquement aujourd’hui, comme écrire par exemple, vous l’avez appris en le répétant et le répétant encore pour que cela devienne un automatisme. En plus d’être une machine à imaginer, votre cerveau est une machine à apprendre. Il adore ça.
  • Nous apprenons plus facilement par petites étapes. Donc commencez par tester par une situation simple.
  • Parfois, il peut y avoir d’autres paramètres inconscients qui freinent, comme un courant contraire, et là il sera peut être utile d’être accompagné par un professionnel.
  • Faites-le dans un moment de calme, surtout pas après vous être énervé-e et étant encore dans la colère. Si c’est le cas prenez le temps de respirer 5 min en inspirant 5 secondes puis en expirant 6 secondes. Concentrez vous particulièrement sur les expires.
  • Comme je le disais plus haut, retrouver la motivation après une depression ou un burn-out est un mécanisme plus complexe, dans cette situation privilégiez un accompagnement par un professionnel.
  • Et oui, parfois un objectif plus grand, un but plus importante très motivant, aide aussi à rendre facile à faire même les tâches les plus contraignantes. Cela pourrait être le sujet d’un autre article.
Stratégie De Motivation

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Hypnose Auto-hypnose Et Douleur - Romain Malatier

A découvrir – Accompagner la douleur avec l’hypnose et l’auto-hypnose. [Clic sur l’image]

Psychonaute - Hypnose - Romain Malatier

1 mois offert – Devenez spécialiste de l’auto-hypnose depuis votre canapé! [Clic sur l’image]

Lion AutoHypnose Formation Thonon Les Bains

Auto-hypnose – Comment calmer ses pensées envahissantes! (1/2) [Clic sur l’image]

Back To Top