skip to Main Content

LA DOULEUR ACCOMPAGNÉE AVEC L’HYPNOSE

Avant propos

Traiter une douleur est un acte médical ce qui est réservé, de fait, au corps médical. L’hypnose et l’auto-hypnose ne vont pas la traiter mais l’accompagner pour apprendre à mieux gérer ce signal douloureux et mieux vivre avec. L’hypnose et l’auto-hypnose ne vont en aucun couper ce signal car c’est une information importante donnée par le corps.

Avant de travailler sur une douleur il faut toujours vérifier auprès d’un médecin s’il n’y a pas un problème. Parfois, certains médecins prescrivent l’hypnose pour mieux gérer sa douleur et seulement dans ce cadre là les techniques présentées ici pourront vous être favorables. Si au cours d’un exercice, vous remarquez que derrière une douleur se cachent d’autres problématiques, une fois de plus, allez consulter votre médecin.

Avant-propos - Hypnose Et Douleur

QU’EST CE QUE LA DOULEUR ?

Qu'est Ce Que La Douleur - Hypnose

La douleur est une construction mentale avec une perception différemment construite selon chaque personne. Nous n’avons pas le même rapport à la douleur si nous avions des parents qui, à peine nous tombions étant petit nous surprotégeaient. Et étaient dans l’expression d’une peur intense à peine on approchait un angle de table. Ou alors, le rapport n’est pas le même, si nous avons été élevé à la dure par des parents cascadeurs, nous entrainant faisant expérimenter des chutes pour nous endurcir.

Nous avons des compétences naturelles liées à la gestion de la douleur. Oui nous avons tous eu une douleur quelconque que nous avons oublié le temps de quelques choses qui a occupé notre esprit 10 minutes,  1 journée, … mais qui revenue d’un coup frapper à la porte. Oui, nous avons la capacité de l’oublier, d’en faire abstraction un moment. Nous avons bien plus de compétences inconscientes que conscientes, n’en doutez pas !

Un peu comme un variateur …

On pourrait croire que le principe de la douleur est simplement binaire, un peu comme un interrupteur : « J’ai mal ou je n’ai pas mal ». Mais la douleur fonctionne plutôt comme un variateur. Par exemple si je me concentre sur ma douleur j’ai tendance à plus la ressentir. La sensation évoluant vers le plus, démontre bien que par mon action et mon attention je peux la faire varier d’intensité.

Il y a différente composante dans la douleur. Prenons l’exemple d’un coup : Je subis un coup en me cognant le genou. Une information remonte à mon cerveau depuis mon corps qui va m’indiquer un signal douloureux : C’est la nociception. Ensuite, une partie de moi va se dire « j’aime pas avoir cette douleur  » : c’est la composante émotionnelle. Ce qui nous donne plusieurs leviers d’action sur la douleur.

Metaphore Douleur Hypnose

Il y a aussi une composante temporelle et culturelle autour de la douleur ce qui amène aussi à percevoir celle-ci différemment. Des anciennes ethnies cherchaient la douleur pour exprimer une certaine force. Aujourd’hui des pratiques sexuelles vont chercher la douleur comme une extase. Donc selon notre environnement, notre temps et nos envies, elle va être perçue différemment. On va se raconter une histoire différente sur le fait de l’éviter à tout prix ou d’y accéder pour servir un intérêt plus grand. Aujourd’hui, globalement on va chercher plutôt à l’éviter par différents moyens et c’est bien légitime, que ce soit par prescription médicale, auto-hypnose, … et ce particulièrement dans des cas bien spécifiques comme dans des douleurs chroniques, des maladies de longue durées, …

Dans la douleur, finalement peu importe la sensation, ce qui va compter c’est comment on la vit et comment on la perçoit.

QUE VA APPORTER L’HYPNOSE A LA PERCEPTION DE  LA DOULEUR  ?

Avec l’hypnose et l’auto-hypnose, on va pouvoir gagner en flexibilité pour jouer avec trois paramètres de la douleur : les sensations, les pensées et les affects. Dire simplement « j’ai mal » est assez global, réducteur et parfois même souvent contreproductif . La douleur est bien plus spécifique que ça. Il y a deux grandes composantes principales de la douleur : le coté affectif et émotionnel, et le coté nociceptif (le signal douloureux).

L’auto-hypnose c’est aussi une histoire d’entraînement car par répétition elle va vous muscler pour qu’un apprentissage devienne de plus en plus facile. Je vous encourage donc à répéter les exercices qui suivent pour que cela devienne quelque chose qui pourrait même devenir comme de nouveaux reflex. Choisissez les exercices qui vous conviennent le mieux pour muscler vos compétences liées à la difficulté de la douleur.

Hypnose Thonon

Tout le monde peut utiliser ces techniques, ça ne veut pas dire que ça va fonctionner avec tout le monde de la même manière. Parfois il va falloir les répéter pour mieux les appréhender et parfois il sera utile d’être accompagné pour aborder d’autres techniques.

L’hypnose et l’auto-hypnose vont permettre, avec certains de ces exercices, de mieux anticiper un soin qui risque d’être douloureux, de réguler une douleur aiguë, ou de gérer de manière spécifique des douleurs chroniques. Une fois de plus rapprochez-vous au préalable de votre médecin lorsqu’une nouvelle douleur se présente.

DES TECHNIQUES POUR DIFFERENTES SORTES DE DOULEURS

A porter de tous, il y a des techniques très simples dans le cas d’une douleur aiguë très ponctuelle comme pour ces personnes qui se retrouvent dans le couloir des urgences à attendre alors que la jambe est cassée.

En parallèle, il y a des techniques pour se préparer avant une opération, pour aller à l’encontre de notre habitude où on va imaginer par anticipation que ça va être douloureux. Comme dans ces moments, à la veille d’un entretien d’embauche où on va se crisper au point de s’en faire mal au ventre à simplement jouer de notre imagination. Ces techniques vont permettre de travailler sur l’aspect émotionnel de celle-ci.

Il y a aussi des exercices pour accompagner les douleurs chroniques. Ici on va pouvoir directement interagir avec la douleur pour reprendre du contrôle sur nos propres mécanismes physiques et psychologiques.

Douleur Chronique Hypnose

EXERCICES POUR MIEUX GERER UNE DOULEUR AIGUE QUI ARRIVE SUBITEMENT

Respiration Et Douleur - Hypnose

HYPNOSE,

RESPIRATION

ET DOULEUR 

Comment réduire une douleur avec une technique simple et rapide de respiration ?

Un choc important, une vive crises de foie, … avec ces astuces on agit sur la neurophysiologie.

1ère technique de respiration :

Il sera important de se concentrer particulièrement sur l’expiration et de souffler comme si on expulsait la douleur hors de soi. Comme lorsqu’on a une angoisse, il est plus utile de se concentrer sur l’expire que l’inspire.

  1. Yeux ouverts ou fermés, concentrez-vous sur la respiration et prenez pleinement conscience de celle-ci.
  2. Continuez à vous concentrez sur votre respiration et inspirez 5 secondes en comptant de 1 à 5.
  3. Faites une pose de 2 secondes.
  4. Soufflez 5 secondes en comptant à nouveau. Imaginez les chiffres si cela vous aide.
  5. Faites une pose de 2 secondes.
  6. Recommencez et toute votre attention est à votre respiration.
  7. Pratiquez cet exercice quelques minutes ou le temps qu’il vous parait nécessaire pour vous apaiser.

Petite variante utile et possible une fois que vous êtes à l’aise avec la technique : Les étapes sont les mêmes sauf que vous allez souffler 6 secondes et non plus 5 en vous concentrant encore plus sur l’expire. Cela permet de laisser le corps mieux inspirer juste après.

2ème technique de respiration :

Celle-ci à la même base que la précédente mais vous allez lui ajouter quelques éléments complémentaires.

  1. Yeux ouverts ou fermés posez les bouts de l’index et du majeur entre les deux sourcils.
  2. En utilisant le pousse pour l’une des narines et le petit doigt ou l’annulaire pour l’autre narine, appuyer dessus pour les fermer alternativement.
  3. Concentrez-cous sur votre respiration, bouchez la narine droite et inspirez par la narine gauche en comptant 5 secondes.
  4. Faites une pose en bouchant les deux narines deux secondes.
  5. Bouchez uniquement la narine droite et expirez par la narine gauche en comptant 5 secondes.
  6. Faites une pose en bouchant les deux narines deux secondes.
  7. Reproduisez les étapes 3 et 5 mais en inversant les narines cette fois-ci et en bouchant 2 secondes entre chaque étapes.
  8. Recommencez au tant de fois que nécessaire jusqu’à remarquez un effet positif.

Vous pouvez adapter le nombre de secondes à vos capacités pulmonaires en réduisant à 4 secondes ou en augmentant à 6 secondes.

Attention DOULEUR HYPNOSE

HYPNOSE,

ATTENTION

ET DOULEUR 

Technique de manipulation de votre attention :

Elle demande un peu de plus préparation et d’entrainement ou alors d’être guidé par une personne (qui connait ou ne connait pas l’hypnose) si ce n’est pas facile seul. Cette personne n’aura qu’à lire ces suggestions comme si elle vous demandait d’appliquez ces consignes.

Le principe est, par effet d’alternance, d’occuper votre attention avec trois de vos sens un peu comme une spirale : L’imagination (la vue), la sensation du corps (la kinesthésie), et l’audition (l’ouïe). Cela va saturer votre conscient.

Prenez une très légère pose entre chaque étape pour vous permettre de bien vous concentrez sur chaque élément.

  1. Fermez les yeux
  2. Portez attention à votre respiration.
  3. Pendant que vous vous concentrez sur votre respiration, imaginez comme un paysage.
  4. Et portez attention à un bruit à l’extérieur de vous.
  5. Portez à nouveau attention à votre respiration et plus particulièrement à son rythme.
  6. Continuez à regarder ce paysage imaginaire dans lequel vous allez imaginer un arbre vert.
  7. Et au même moment vous êtes attentif à un autre bruit autour de vous. Cherchez !
  8. En parallèle portez attention à votre posture et comment vous êtes en appui sur votre chaise, votre fauteuil ou votre lit.
  9. Puis pensez à un bon souvenir de vacances dans votre passé.
  10. Et à nouveau soyez attentifs à l’un des bruits qui vous entoure.
  11. Puis remarquez comment vous ressentez l’appuis de vos mains là où elles sont posées.
  12. Repensez à ce paysage avec cet arbre vert.
  13. Et portez attention aux silences car même le silence à un bruit.
  14. Reportez votre attention au pied que vous ressentez le plus.
  15. Et cette fois-ci pensez à une journée dans votre avenir proche. Demain, ce dimanche,… et ce que vous allez y faire.
  16. Recommencez depuis le début en vous concentrant encore plus à chaque étape sur chaque élément en étant encore plus attentif aux détails.
  17. Et mieux vous allez le faire mieux plus vous allez vous apaisez.
Douleur Hypnose Magie

HYPNOSE,

RÉINTERPRÉTATION

ET DOULEUR 

Technique de ré-interprétation de la douleur :

Ici vous allez donner une autre forme, déplacer, mettre à distance, faire bouger … la douleur. Cela va permettre de réinterpréter le message que donne le cerveau à celle-ci.

Cette technique va nécessiter aussi un peu d’entrainement ou alors elle devra être accompagnée.

  1. Posez vos deux coudes sur vos flancs, en pliant les bras à 90° et en orientant les paumes vers votre visage pour que vous puisiez les voir.
  2. Fixez vraiment un point sur l’une des mains tout le long de l’exercice.
  3. Pendant que vous vous focalisez sur ce point comme si rien d’autre n’existait, imaginez comme si toute votre douleur était sur l’autre main.
  4. Imaginez que cette douleur est sur cette main, comme-si toutes les tensions étaient sur cette main, comme-si c’était un poids, comme s’il y avait quelques chose qui presse sur la main, comme si vous pouviez ressentir toute l’intensité de cette douleur dans la paume de la main, peut être même toute sa chaleur et sa couleur.
  5. Demandez-vous si c’est ce poids qui va pousser le bras ou si c’est le bras qui va être comme éloigné de plus en plus vers le bas et vous commencez à remarquer les mouvements vers le bas dans ce bras.
  6. Plus le poids se déporte dans cette main plus la douleur devient une douleur qu’il s’éloigne de plus en plus.
  7. Et plus cette main avec ce poids s’éloigne plus l’autre main se rapproche du visage.
  8. Plus le poids de la douleur s’éloigne avec la main plus ça libère de l’espace, comme si ça mettait de la distance.
  9. Et plus l’autre main se rapproche plus cette espace se rempli de quelque chose de plus léger.
  10. Il est possible que les yeux est envi de se fermer et si ce n’est pas déjà fait vous pouvez les laisser se fermer.
  11. Plus cette main s’éloigne avec la douleur et plus l’autre se rapproche avec quelques choses de plus léger, et plus vous vous laissez aller à quelques choses qui ressemble à du sommeil. Dans le sommeil on ne ressent plus la douleur. Et vous le savez !
  12. Et l’expérience s’approfondi comme dans l’idée d’une pose, une main s’éloigne avec la douleur et l’autre se rapproche avec plus de place, plus de légèreté.
  13. La respiration est profonde, les tensions se relâchent, les pensées s’apaisent et vous vous laissez transporter par l’expérience.
  14. Et vous pouvez continuer cette expérience en profitant de chaque sensation agréable.
  15. Lorsque vous le décidez, réveillez-vous tranquillement avec quelques respirations conscientes.
Douleur Hypnose Dissociation

HYPNOSE,

DISSOCIATION

ET DOULEUR 

Technique de dissociation de la douleur :

C’est un exercice à faire comme un jeu d’imagination qui aura peut être peu de détail au début pour en avoir de plus en plus au fur et à mesure. Le principe est de se visualiser comme si on se voyait de l’extérieur, de visualiser son propre corps en multipliant les points de vue.

Plus vous allez le faire plus vous aurez l’impression que la douleur est distante.

  1. Fermez les yeux et prenez le temps d’imaginer que vous vous voyez de l’extérieur de votre gauche ou de votre droite pour commencer.
  2. Vous regarder ce corps en étant curieux de comment il est.
  3. C’est comme si vous regardiez cette autre version de vous qui ressent cette douleur, et vous, vous la regardez.
  4. Changez de coté et faites la même chose, en regardant comment cette autre version de vous est vêtue. Prenez le temps.
  5. Puis changez encore de point de vue, comme si vous la survoliez et regardiez sa chevelure, le sol où elle pose ses pieds, … Prenez le temps.
  6. Cette fois-ci vous la regardez mais de derrière, et là c’est comme si vous preniez un ou deux pas de recul pour prendre le temps de bien la regarder.
  7. Et puis vous recommencez en reprenant chaque posture ou en testant d’autres postures le temps qu’il vous parait nécessaire.
  8. Lorsque que vous voulez revenir vous pouvez simplement reprendre conscience de votre respiration, de vos sensations et vous pouvez réouvrir les yeux.

TECHNIQUES POUR MIEUX ANTICIPER LA DOULEUR 

Anticipation De La Douleur Hypnose

HYPNOSE,

ANTICIPATION

ET DOULEUR 

Technique pour mieux anticiper la douleur :

Le but ici va être d’avoir un regard sur ce qu’il se passe émotionnellement dans votre corps sans le juger. Ensuite vous allez faire un voyage imaginaire dans le futur pour conditionner votre cerveau avec d’autres pensées, d’autres étapes pour bien se préparer à une intervention par exemple.

Cette technique sera plus facilement accessible par une personne qui à l’habitude de rentrer dans des états d’hypnose seule mais laissez vous surprendre même si vous n’avez pas l’habitude.

  1. Installez vous confortablement et laissez les yeux se fermer.
  2. C’est un peu comme si vous rentriez à l’intérieur de vous, portez attention aux sensations du corps.
  3. Et derrière ces yeux qui sont fermés, pendant que vous rentrez en transe, vous pouvez regardez ce que vous ammène votre imagination. Soyez curieux.
  4. Vous vous éloignez des sons extérieurs et vous êtes curieux de ce que vous amènent vos sens de l’intérieur, ces sensations, ces images, cette petite voix qui vous parle.
  5. L’hypnose est parfois plus une prise de conscience, un changement de point de vue, celui qu’on n’avait pas encore vu de l’inconscient qui va travailler pour vous.
  6. Parfois quelques choses parait vrai et demain cela devient faux mais pour laisser de la place à autre chose qui n’est pas faux mais vrai différemment.
  7. Prenez le temps de comment vous pourriez percevoir ou même imaginer de l’avenir différemment à partir de demain, pas encore tout de suite.
  8. Et vous vous focalisez sur un endroit du corps quelques secondes en laissant les pensées se ralentir.
  9. Commencez à communiquer avec cette partie de vous qui anticipe en lui posant la question de comment va encore s’approfondir cet état d’hypnose ou alors quel va être la sensation d’après pour que cela continue à s’approfondir.
  10. Et remarquez comment vous vous entendez avec elle en remarquant ce que ça change en vous.
  11. Vous savez vous préparez à l’avenir mais vous le saviez déjà profondément même quand vous l’aviez oublié.
  12. Vous rentrez profondément en vous aujourd’hui car vous vous préparez à un événement qui pourrait être douloureux.
  13. L’événement restera le même mais vous pourriez l’imaginer dans une version bien plus idéale.
  14. Qu’est ce que vous pourriez vous dire si vous imaginiez ce moment comme idéal?
  15. Quelles sont les images idéales que vous pourriez voir?
  16. Qu’est ce qui pourrait se dessiner et qui ressemblerait à ce moment idéal?
  17. Quel serait l’intonation dans la voix de ces pensées?
  18. Vous pourriez même déjà imaginer ce que vous êtes dit après ce moment idéal?
  19. Devant vous, derrière ces yeux qui sont fermés se dessine ce moment idéal.
  20. Imaginez les détails de ce moment idéal percevant déjà les sensations idéales de ce qui va arriver.
  21. Ce moment ne sera pas forcément sans douleur mais plus agréable avec ces nouvelles pensées.
  22. Dans votre esprit va continuer à se dessiner ces nouvelles pensées et s’entendre ces nouvelles images jusqu’à ce moment.
  23. Comme toutes les nouvelles pensées que vous avez déjà transformé dans votre passé celle-ci vont continuer à vous accompagner.
  24. Et vous pouvez avec cette nouvelle perception sortir de cette experience en ré-ouvrant les yeux.

LES DOULEURS CHRONIQUES 

Douleur chronique hypnose

Une douleur chronique, c’est une douleur qui reste dans le temps. C’est comme un signal qui vient dire qu’il y a quelques choses qui ne va pas dans le corps. Elle vient signifier qu’il faut faire attention à quelque chose et qu’il faut prendre soin de soi. Donc le but n’est surtout pas de la supprimer mais de mieux la comprendre, mieux la réguler pour mieux la vivre.

Malheureusement ces sensations chroniques, avec le temps, deviennent plus handicapantes que nécessaires comme un signal d’alarme. Elles provoquent parfois une usure psychologique et morale chez ceux qui les vivent qu’elles soient d’origine névralgique, du membre fantôme ou d’autres choses encore.

Pour, là aussi, mieux gérer, mieux accompagner sa douleur, l’hypnose et particulièrement l’apprentissage de l’auto hypnose vont permettre à la personne qui vit ses douleurs, parfois depuis des années, de trouver un peu de répit. Cela va lui permettre de souffler pour pouvoir mieux se concentrer sur d’autres choses ou même sur les comportements à faire évoluer pour ne plus avoir cette douleur.

Douleur Chronique Hypnose Représentation

HYPNOSE,

REPRESENTATION

ET DOULEUR 

Techniques de modification des représentations du corps lors de douleurs chroniques :

Cette technique sera plus facilement accessible par une personne qui à l’habitude de rentrer dans des états d’hypnose seul.

  1. Installer vous confortablement, fermez les yeux et comme d’habitude laissez vous aller à cette état d’hypnose que vous connaissez déjà.
  2. Laissez s’amplifier cet état comme vous savez le faire en laissant place à l’imagination et les perceptions du corps (hormis la partie où il y a la douleur).
  3. A chaque respiration remarquez les parties de votre corps qui se relâchent en premier comme si vous pouviez les voir se relâcher.
  4. Prenez conscience de tout ce qui se modifie dans le corps.
  5. Remarquez que votre corps, vos sensations et vos perceptions ont évolué en quelques minutes par rapport à avant cet état d’hypnose et remarquez comme vous avez pu faire évoluer ces sensations pour les laisser se prolonger encore.
  6. Dans cet état, c’est comme si vous pouviez poser une question sans lui poser, à cette partie de vous qui sait, celle que l’on appelle inconscient, celle qui s’exprime avec l’imagination.
  7. Laissez là, comme quelque chose d’intuitif, faire apparaitre de manière imaginative, non la douleur mais ce symbole, cette métaphore de ce lieu où se situe la douleur. C’est un peu comme une représentation fantaisiste du corps où est la douleur, ou alors la partie du corps où est la douleur.
  8. Cette représentation va évoluer comme quelques choses qui doit évoluer profondément avec tout ce qui la compose.
  9. Volontairement faites évoluer ce symbole, donnez lui une autre forme, laissez le grandir, mettez lui de la lumière, … comme un enfant demandez-vous comment vous pouvez encore la faire évoluer et soyez créatif.
  10. Remarquez comment la douleur évolue en même temps et vous pouvez continuer.
  11. Continuez à faire évoluer ce symbole comme il vous parait le plus utile et confortable.
  12. En même temps vous remarquez comment vous communiquez avec votre inconscient par le jeu avec ce symbole.
  13. Et avec quelque chose de nouveau, comme un nouvel apprentissage qui va continuer à s’intégrer vous pouvez réouvrir les yeux.

Recommencez tant que cela vous parait utile et agréable pour que de nouveaux mécanismes s’intègrent.

ALLER PLUS LOIN L’HYPNOSE ET LA DOULEUR

Psychonaute - Hypnose - Romain Malatier

Cet article a été très fortement inspiré de la thématique publiée sur la plateforme spécialisée en auto-hypnose psychonaute.org. Si vous souhaitez y accéder, profitez des vidéos animées par deux excellents hypnothérapeutes, suivez le lien [Clic ici] qui vous permet de bénéficiez d’1 mois d’accès offert à cette plateforme en ligne avec de nombreuses thématiques entre autre que la douleur.

Ou choisissez d’être accompagné/e par le professionnel de votre choix pour apprendre l’auto-hypnose et réussir à souffler dans ces moments de difficulté avec cette ou ces douleurs. Pour cela contactez-moi par mail ou téléphone : Envoyer un mail ou trouver le numéro de téléphone [Clic-ici].

Hypnose Thonon

ÇA PEUT AUSSI VOUS ÊTRE UTILE

Motivation

A découvrir – Stratégie mentale pour trouver ou retrouver la motivation [Clic ici]

Hypnose Stress Thonon Annemasse Geneve

A découvrir – Le Stress : résultat mathématique d’une soustraction [Clic ici]

Concentration Auto Hypnose étudiant

Auto-hypnose – Apprendre ou réapprendre la concentration [Clic ici]

Back To Top